Comment se faire indemniser pour vol retardé en Europe?

Vol remboursé en EuropeSi vous êtes porteur de projets qui vous amènent à voyager régulièrement par la voie aérienne, c’est sûr que vous vous soyez une ou plusieurs fois retrouvé dans les fameux retards dont sont victimes certains vols. Ces cas sont très récurrents et interviennent pour la plupart dès qu’une grève éclate subitement ou que le vent décide de souffler un peu trop fort ou encore que la neige envahit les pistes. Dans d’autres cas, c’est le manque d’occupation qui oblige la compagnie aérienne a retardé le vol. Dans ces derniers cas, il est possible que vous soyez éligible à une indemnité d’autant plus que le Règlement européen 261, depuis sa création, s’est investi dans la protection des passagers aériens en cas d’incidents et notamment de retard d’avion. Lisez cet article pour prendre connaissance de comment s’y prendre pour bénéficier d’une indemnisation.

Les démarches pour obtenir votre indemnisation

Lorsque votre vol connaît un retard de plus de 3h, annulation ou refus d’embarquement, vous avez la possibilité de refuser de prendre ce vol et exiger de la compagnie aérienne le remboursement de votre billet d’avion. Pour ce cas, rien n’est compliqué comme démarche, puisqu’il revient à celle-ci de vous proposer le remboursement et de le faire dans un délai de 7 jours suivant votre réclamation. C’est lorsqu’il s’agit d’une indemnisation que tout devient compliqué. En effet, contrairement au remboursement, les démarches d’obtention des indemnisations supplémentaires auxquelles vous êtes éligibles sont plutôt longues et bourrées de paperasse (beurk). Dans ce cas, vous avez deux possibilités de vous faire indemniser.

Faire vous-même votre demande d’indemnisation

Il est possible que vous fassiez votre demande en ligne sur la plateforme de la compagnie aérienne que vous avez empruntée, même si cela n’est toutefois pas possible avec toutes les compagnies. Ainsi, vous devez prendre votre courage à deux mains et vous renseigner sur l’adresse disponible pour déposer une plainte, puis adresser à la compagnie en question une demande de paiement en précisant que vous souhaitez des indemnisations. C’est rare d’obtenir une réponse de la part de la compagnie, mais s’il arrive qu’elle vous réponde alléguant par exemple des circonstances extraordinaires qui ne vous conviennent pas, vous pouvez envoyer à la direction générale des aviations civiles une lettre, accompagnée de votre réclamation, avec les papiers justificatifs. C’est en réalité un processus long et qui demande beaucoup de patience.

Passer par un site spécialisé pour réclamer vos indemnités

Si vous voulez vous épargner de toutes ces tracasseries administratives, de remplissage de tas de formulaires, de recherche de bonne adresse, etc. Vous pouvez recourir à des sites spécialisés dans les démarches de réclamation d’indemnisation, qui feront tout à votre place. Ils sont nombreux, ces sites qui proposent ces genres de services, dont certains ont la particularité d’être extrêmement efficace, avec une garantie 99 % de réussite sur les procédures enclenchées. En effet, vous n’avez qu’à renseigner vos coordonnées, la référence du vol, et toute l’opération seront effectuées par ceux-ci. Ils ne prennent que 5 minutes pour déposer votre dossier, et il vous faut simplement attendre le retour. Dès que vos indemnités seront prêtes, le site bénéficiera d’une commission (soit 27 % + montant de la TVA) sur le montant de cette indemnité. Ce qui est bénéfique dans ce cas, c’est que cette commission n’est payée qu’en cas de suite favorable à votre demande. Dans le cas contraire (si la compagnie ne vous paie aucune indemnité), vous n’avez rien à payer à ce site.

Les droits des passagers vis-à-vis des compagnies et les indemnisations

En référence à la loi européenne qui garantit la protection des droits des voyageurs par avion, lorsque le vol connaît un retard de moins de 3 h, il incombe à la compagnie la responsabilité de vous prendre en charge pendant le retard, en matière de repas et de rafraîchissement si besoin. En cas de retard supérieur à 3h, d’annulation du vol ou de refus d’embarquement en raison peut-être d’un surbooking, vous avez également le droit d’être pris en charge (repas, boissons, etc.) par la compagnie. De même, cette dernière doit impérativement proposer un acheminement ou un remboursement dans les mêmes conditions à votre destination et, au cas où le vol serait reporté sur le lendemain, vous payer un hôtel.

L’indemnisation proposée

Les conditions de remboursement varient d’une compagnie aérienne à une autre et peu importe le cas, il n’existe généralement pas d’indemnisation supplémentaire. Parallèlement, l’indemnisation qui vous sera proposée par la compagnie varie en fonction de la distance parcourue ainsi que la durée du retard et peut aller jusqu’à 600 €. En effet, pour un vol d’une distance de 1 500 km, le montant d’indemnisation est de 250 €. Et pour une distance comprise entre 1 500 et 3 500 km, vous bénéficierez de 400 € d’indemnité et de 600 € lorsqu’elle est supérieure à 3 500 km.

The following two tabs change content below.
Emma

Emma

Une ancienne journaliste passionnée du voyage, Emma a trouvé en ce blog sa plateforme idéale pour mettre en œuvre ses talents de rédactrice, tout en partageant sa passion. Abonnez – vous à ces articles, elle vous conduira vers les recoins les plus merveilleux du monde.
Commentaires fermés sur Comment se faire indemniser pour vol retardé en Europe?