Le Working Holiday Visa

Le Working Holiday Visa, vous connaissez ? Non ?
Et bien lisez ce qui va suivre car cela peut sans doute vous intéresser.
Visa3

Le Visa Vacances-Travail est un visa qui permet aux personnes ayant entre 18 et 30 ans de passer jusqu’à 1an (ou 2ans sous conditions) dans l’un de ces quatre pays : Japon, Nouvelle-Zélande, Canada, ou Australie, en associant tourisme et travail rémunéré pour financer une partie de leur voyage.

Pour pouvoir en bénéficier, il faut déjà que des accords bi-latéraux ont été conclus entre le pays où vous comptez aller et votre pays, ce qui est le cas de 19 pays actuellement : la France, la Belgique et le Canada, mais aussi le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Allemagne, Le Japon, La Suède, La Norvège, Le Danemark, La Finlande, Chypre, Hong-Kong, Taïwan, La Corée du Sud, Malte, L’Italie, l’Estonie et enfin les Pays-Bas.
En puis, les autres conditions à respecter dépendent de l’accord signés entre les deux pays mais elles varient généralement assez peu d’un pays à l’autre.

Dans tous les cas, il faut souscrire une assurance privée qui pourra prendre en charge vos frais de santé et risques d’accidents, et partir avec une somme d’argent minimum pour pouvoir subvenir à ses besoins durant les trois premiers mois. Cette somme doit être de 2 100 euros minimum pour le Canada et la Nouvelle-Zélande, de 2500 euros pour le Japon, de 3 000 euros pour l’Australie.

Pour infos; l’Australie est le seul pays à ne pas limiter le nombre de Visas Vacances-Travail qu’elle accorde. En effet, le pays a besoin de main d’oeuvre, en particulier dans l’agriculture.
Et depuis novembre 2006, on peut même demander une deuxième Visa Vacances-Travail si l’on a déjà travaillé trois mois dans les emplois saisonniers agricoles (récoltes) ou dans la pêche, la tonte des moutons, la boucherie et la sylviculture.

Quant aux droits accordés par le Visa Vacances-Travail; une fois sur place, vous avez donc le droit d’exercer un emploi temporaire (en général limité à une durée de 6 mois chez un même employeur) : selon les pays, et d’après les témoignages de ceux qui sont partis, vous trouvez aisément du travail dans l’hôtellerie et la restauration, le tourisme, les emplois agricoles saisonniers (récoltes).
Pensez simplement à bien préparer votre séjour et à faire votre CV en anglais avant de partir. Vous pouvez occuper différents jobs dans plusieurs villes ce qui vous permet de découvrir le pays, ou passer un certain temps à voyager.

Comme la durée du visa est en général d’un an, cela vous permet de perfectionner votre anglais et d’enrichir votre CV d’une expérience à l’étranger, sans compter l’intérêt du voyage et des rencontres.
Bref, une véritable aubaine !

The following two tabs change content below.
Emma

Emma

Une ancienne journaliste passionnée du voyage, Emma a trouvé en ce blog sa plateforme idéale pour mettre en œuvre ses talents de rédactrice, tout en partageant sa passion. Abonnez – vous à ces articles, elle vous conduira vers les recoins les plus merveilleux du monde.
Commentaires fermés sur Le Working Holiday Visa