Visite guidée de la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie avec Deltatours

Deltatours vous tendra ses mains pour vous emmener vivre une péripétie d’une semaine (6 jours plus précisément car les 2 jours seront consacrés à l’arrivée et au départ) dans des contrées touristiques inhabituelles : la Lithuanie ou bien Lituanie (orthographe moderne), la Lettonie et l’Estonie. Vilnius, Trakai, Šiauliai, Rundale et son palais, Vihula, Tallinn, Riga, Gauja et son parc national …Tous ces noms renferment des joyaux de monuments à ne pas rater, des histoires à écouter et des souvenirs à emporter…

La Lithuanie, la Lettonie et l’Estonie sont des pays qui méritent notre visite. Ils font partie de l’Union Européenne et pour les visiter on doit juste se munir d’un visa Schengen. Ils ne font pas partie des premiers choix des touristes mais c’est vraiment des pays qui ont du charme et des monuments historiques considérables.

Votre aventure avec Deltatours commencera à Vilnius où vous boirez un cocktail de bienvenu pour un voyage de rêve sans égal. Ouvrez bien tous vos sens pour ne rien rater à partir de maintenant !

Le 1er jour, Vilnius la présente capitale de la Lituanie, sera à vos pieds. Elle abrite beaucoup de bâtiments religieux; on y compte 20 églises catholiques, 4 églises orthodoxes, des monastères, des synagogues, des églises évangéliques reformées et celles des catholiques orientales et luthériennes. Bien que le style baroque l’emporte sur les styles gothique, classique ou moderne, ensemble ils resteront comme des ornements que la ville sera fière de montrer aux visiteurs. Ne ratez pas le quartier des 3 châteaux !

vilnius-_3_.jpg

450px-Tatar_Chapel_in_Nemezis.jpgKaraite-Houses-1.jpgplat_karaite.jpeg

Puis on vous conduira vers le sud sur les îles du lac Galve où votre prochain régal, le château gothique de Trakai, vous attendra. Nous sommes habitués à avoir un château de pierres ; à Trakai, l’un des châteaux est en briques rouges et il a résisté au temps et est le journal ouvert qui narre l’histoire des nobles lituaniens qui ont vécu en ces illustres lieux. Toujours à Trakai, vous pourriez faire la connaissance de la culture et de l’art gastronomique de la communauté des karaïtes (communauté juive) ou les karaimes de Crimée (sur les photos au dessus: sur la gauche un synagogue karaite; au centre, une maison karaite à 3 fenêtres ; puis, sur la droite, des kibnais ou chaussons karaites servis avec du bouillon). Des membres de cette communauté ont servi de gardes du château de grand-duc Vytautas.

trakai1.jpgtrakai3.jpeg

Le 2è jour, vous allez faire demi-tour pour Riga, une impressionnante ville des pays baltes qui a conservé ses caractéristiques médiévales; sur votre chemin de presque 400km vers Riga, la colline hérissée de 50.000 croix de toutes sortes et le Versailles letton (palais de Rundale) vous surprendront. Cette colline (Siauliai) est la marque de la résistance des pieux lituaniens aux persécutions qu’on leur a infligées. Quant au palais de Rundale, oeuvre de l’architecte Bartolomeo Rastrelli, il vous rappelle celui de Versailles tant par ses décorations rococo de Cuvilliés que par un partie de son aspect architectural; ce monument est le fruit du mariage entre deux tendances distinctes (française, italienne) mais l’architecte a aussi tenu à y laisser sa marque : la construction sur un axe de symétrie de 2km. Il servait de résidence d’été au Duc de Courlande et se trouve sur la frontière entre la Lettonie et la Lituanie.

versaille_lettoncolline-croix-lituanie-521167.jpg

Le 3è jour sera entièrement consacrée à la vieille ville qu’est Riga, Deltatours vous fera l’honneur de vous la faire découvrir. Avant la première Guerre Mondiale, Riga a connu l’aménagement et l’implantation de la bourgeoisie balte germanophone en marquant leur présence par leurs églises, leurs habitations (sur la photo la vieille maison germano-balte de pesage de denrées, sur la deuxième ligne à gauche). Les vrais lettons de cette époque étaient des fermiers et paysans qui habitaient la campagne. C’était en 1918 que la ville avait reçu l’identité lettone et devenait sa capitale. N’oubliez pas de demander après la Maison des Têtes Noires (juste en dessous au centre) qui est si chère pour nombre de gens car elle a été reconstruite et rénovée nombre de fois pour la faire exister le plus longtemps possible. Elle est construite selon le style de la Renaissance Néerlandaise où pierres et briques sont mis en harmonie. Cette maison servait d’abri aux marchands célibataires de passage. Ne ratez pas également la Tour Poudrière (sur la deuxième ligne à droite) un des piliers de la défense de la ville autrefois !

400px-Riga_-_House_of_Blackheads.jpg

staatwaage-germanobalte.JPGriga_ville.jpglet_riga_poudriere.jpg

De Riga vous continuerez vers le nord pour les vestiges du château de Cesis. Connu également sous le nom de château de Wenden (en dessous à gauche), il a reçu le nom de Cesis à l’indépendance de Lettonie en 1918, il est comme le coeur qui bat et abrite la vie qui anime la ville de Cesis ou Wenden. Il a subi des transformations dûes à son histoire palpitante : la construction des tours rondes et petits fortins, la visite de Mindaugas le roi de Lituanie, la réception du Capitulum annuel, du Landtag du 1566, la cérémonie en l’honneur de l’archevêque de Riga entre autres. Les Von Sievers sont les derniers à l’avoir habité jusqu’en 1920. Vous dinerez et passerez la nuit au manoir restauré de Dikli (en dessous à droite). Permettez moi de vous citer quelques plats traditionnels lettons : les pois au lard, les côtes de porc et le hareng à l’aneth à la lettonne ! Pour les douceurs, vous aurez des Kingeris !!

cesis.jpgmanoir-dikli.jpeg

A partir de Dikli, on franchira les frontières pour l’Estonie. Nous allons visiter Tartu et passer la nuit dans le manoir de Vihula. Tartu a connu le même destin que Riga. Il a trois noms historiques : Dorpat selon les Allemands, les Suèdois et les polonais, Youriev pour les Russes et enfin Tarbatu pour les Estoniens. Ces noms sont indicatifs des influences qui ont dominé cette ville au cours de sa palpitante histoire. La bougeoisie allemande y a laissé sa trace : l’université de Tartu est l’oeuvre de Johann Wilhelm Kraus (sur la photo) ainsi que la mairie de Tartu et d’autres fameuses sculptures. La fameuse sculpture sur « La Fontaine des amoureux » est quand même du sculpteur estonien Mati Karmin.

universite-tartu.jpegfontaine_amoureux.jpeg

La dernière étape non pas la moindre est Tallinn (capitale politique et économique estonienne) mais c’est un grand port avant tout. Elle a aussi été désignée par des noms d’origines russe (Revel) et allemande (Reval). Ce qui signifie qu’elle a été sous la domination russe et allemande et même suèdoise. Elle possède 10 théâtres dont 5 sont entretenus par l’Etat, une grande salle de concert Saku suurhall. Son histoire est bien gardée dans 30 musées. Elle possède aussi de belles églises comme la cathédrale orthodoxe Alexandre Nevski que vous voyez sur la photo. Le programme que je vous ai décrit est offert par Deltatours, une agence de voyage basée en Lituanie. Rien ne vous empêche vous offrir une croisière à Tallinn pour découvrir Tallinn seulement !

cathedralnevski.JPGmusee_tallinn.jpg

The following two tabs change content below.

Nick

Cela fait 10 ans que je suis agent de réservation dans une grande agence de voyage en ligne 😉 Mon métier me permet de découvrir régulièrement des idées de voyage originales ! Je voulais être écrivain 😀 participer à voyagidees.com me permet d’écrire et de voyager ! A vous lire très bientôt dans les commentaires !
Commentaires fermés sur Visite guidée de la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie avec Deltatours