Le top 10 des endroits à visiter en Martinique !

pointe sud martiniqueNe le dites à personne… Mais nous avons trouvé l’ile aux trésors ! La Martinique.

Ce petit bout de France paradisiaque, situés à 8 000 km de la Métropole, a tout pour plaire.

Le climat tropical, ses eaux bleu turquoise, ses décors dignes de cartes postales, la diversité de ses paysages. Sans compter que nous sommes sur un département français, donc pas de souci de passeport, de monnaie, ou de langue.

Cette ile splendide saura vous séduire et vous transportera dans son univers créole et coloré.

Afin de ne passer à côté d’aucune perle cachée, nous vous proposons une liste des endroits à ne surtout pas rater en Martinique.

Les tortues à Anse Noire

Anse Noire vous propose un spectacle incroyable dans ses eaux translucides : un ballet de tortues marines. Avec juste un masque et un tuba, à quelques mètres de la plage, au bout du ponton, vous pourrez vivre un spectacle magique et unique : nager avec des tortues. Elles sont peu farouches et c’est une scène à couper le souffle. On est complètement déconnecté du reste du monde.

Anse noire Martinique

Mais Anse Noire, ses tortues, sa végétation luxuriante, ses eaux claires et son sable noir, est une plage qui se mérite. En effet, située au pied d’une falaise abrupte, vous devrez descendre (puis remonter !) un escalier de 137 marches. Paresseux s’abstenir !

La baignoire de Joséphine

Au cœur des îlets du François, situés sur la côte atlantique, se trouve un site extraordinaire. Au milieu de l’océan, plusieurs hauts fonds, appelé « les fonds blancs », permettent aux plaisanciers de s’arrêter et de se baigner dans 1,20m d’une eau translucide, alors même que l’on est bien loin d’un quelconque rivage. Le plus célèbre de ces fonds blancs est la Baignoire de Joséphine (du nom de l’impératrice Joséphine de Beauharnais). Vous pourrez même y faire l’expérience unique d’un baptême du rhum.

Baignoire de Joséphine

La Montagne Pelée

Retournons dans les entrailles du pays, sur la Montagne Pelée. Ce volcan de 1 397m est encore en activité. L’éruption mortelle de 1902 est gravée dans les mémoires et l’activité sismique reste donc sous haute surveillance. De nombreuses randonnées, assez difficiles du fait de la forte dénivellation, sont à effectuer pour arriver jusqu’au sommet.

Montagne Pelée

Le spot de Surf à Tartane

Qui aurait cru que l’on pouvait faire du surf sur les eaux claires et douces de la Caraïbe. La plage de Tartane accueille pourtant un spot de surf de qualité, avec une diversité de vagues accessibles aussi bien aux débutants, qu’aux surfeurs confirmés. Le cadre est magnifique, au bord de la réserve naturelle protégée de la Presqu’île de la Caravelle.

Plage de Tartane

La réserve naturelle de la Caravelle

La presqu’île de la Caravelle s’avance sur 12 km dans l’océan et abrite une réserve naturelle protégée.

2 randonnées sont proposées (1h30 et 3h20) pour découvrir l’écosystème de la Martinique, sa faune, sa flore, sa géologie et ses paysages de falaises.

Réserve naturelle de la Caravelle

Le cachot de Cyparis à Saint-Pierre

Dans le nord de l’île, la ville de Saint-Pierre est un lieu chargé d’histoire. Ancienne capitale économique et culturelle au 19ème siècle, cette ville fut entièrement ensevelie par l’éruption de la Montagne Pelée, tuant les 26 000 habitants et 40 navires dans la baie. L’ironie du sort veut que le seul survivant soit un prisonnier, Louis-Auguste Cyparis, qui fut protégé par les épais murs de sa cellule. Son cachot est un bien triste souvenir de cette période, dans des ruines encore visibles dans la ville.

Cachot de Cyparis

La Savane des Esclaves

Situé aux Trois-Ilets, au coeur d’un immense parc, un village typique de 1800 est entièrement recréé. Retraçant l’esclavage en Martinique, on y découvre ses cases traditionnelles, le mode de vie « antan lontan », le code noir, le marronnage, le jardin médicinal, les modes de construction.

Savane des Esclaves

L’occasion de faire un vrai plongeon dans l’histoire de cette île.

La distillerie et l’Habitation Clément au François

On ne peut quitter l’île rhumière sans visiter une distillerie !

Nous trouvons sur l’île de nombreuses distilleries (Trois Rivières, Depaz, Neisson, JM, Saint-Etienne…), mais s’il fallait en choisir une, ça serait celle de Clément. Non seulement pour son rhum, mais également pour son site patrimonial. Le Domaine, l’Habitation typique créole, la galerie qui abrite des oeuvres d’art, le jardin botanique, la distillerie et ses pièces authentiques, le stockage du rhum dans ses vieux fûts. Tous nos sens sont en éveil.

Et pour couronner le tout, vous pouvez finir la visite dans la boutique, qui vend les rhums et ses produits dérivés et propose une dégustation gratuite.

Le rocher du Diamant

Autre témoignage d’une ancienne activité volcanique, ce petit bout de rocher haut de 175m, qui fait face au Morne Larcher. Il fut surtout le témoin et le siège de batailles franco-britanniques au début du 19ème siècle pour le contrôle de la zone caribéenne.

Rocher du Diamant

Aujourd’hui, il est un site naturel protégé et un spot de plongée incontournable.

Le village créole et le village de la Poterie aux Trois-Ilets

Bienvenue dans la marina de la Pointe du Bout aux Trois-Ilets. Lieu hautement touristique, cette station balnéaire offre un village créole, qui regroupe boutiques, casino, hôtels, restaurants et bars.

village de la Poterie aux Trois-Ilets

Le village de la Poterie, quant à lui, présente des artisans, potiers, boutiques de décoration et une usine de fabrication de tuiles, briques et d’objets en terre cuite.

Enfin, pour faire le tour de l’ile et y découvrir ses meilleurs spots de navigation, la location d’un voilier peut être le meilleur moyen de visiter les nombreuses marinas et mouillages de l’île aux fleurs !

 

The following two tabs change content below.

backvoyagidees

Commentaires fermés sur Le top 10 des endroits à visiter en Martinique !