Beijing ou Pékin : ville olympique

beijing 2008

En vue de recevoir les prochains jeux olympiques d’été, qui se dérouleront du 08 au 24 août prochain, la capitale de la Chine subit actuellement de nombreux bouleversements. Les vieux quartiers disparaissent peu à peu aux profits des gratte-ciels et des buildings modernes. Depuis toujours, Beijing est la ville des grandeurs, à l’instar de sa grande muraille qui est la seule construction humaine visible de la lune, ou encore sa centre de presse, qui est le plus grand dans l’histoire olympique. Ses 62.000 m2 d’espace de travail peuvent accueillir plus de 6.000 journalistes et photographes accrédités. Bien sûr il y a les jeux olympiques, mais Beijing est avant tout une ville aux multiples facettes, qui se visite surtout pour son riche patrimoine architectural. Suivez le guide

Que savez-vous de la mystérieuse Cité Interdite ?

Durant cinq siècles, la Cité Interdite a été le Palais impérial des dynasties Ming et Qing. Sa construction fût ordonnée par l’empereur Yongle vers 1406. Les travaux qui ont duré quinze ans, ont mobilisés une main d’œuvre colossale estimée à un million d’ouvriers. La cité interdite est le dernier témoignage de l’âge d’or impérial. Avec le Temple du ciel, c’est la seule trace architecturale de cette longue période de l’histoire de la Chine.

cité interdite S’étendant sur une superficie de 720000 m², la cité interdite est délimitée par des remparts massifs de 10 mètres de haut et dominée des douves larges de 52 mètres. Il vous faudra des heures pour parcourir toutes les allées, tous les temples, toutes les salles et toutes les galeries. Le Palais de l’Harmonie Suprême est la plus vaste de la cité, les plus importantes cérémonies de l’Empire s’y déroulaient. Le jardin impérial situé au nord de la Cité compte plus de 10 pavillons, des kiosques et des belvédères disposés symétriquement…Depuis 1987, La Cité Interdite fait partie des patrimoines mondial de l’UNESCO, à noter que c’est également la plus grande collection de constructions en bois au monde.

La Place Tian’an men

Se trouvant au cœur de Pékin, la Place Tian’an men est la plus grande place du monde avec ses 42 ha. Plusieurs grands moments de l’histoire de la Chine s’y sont déroulés. C’est de cette place par exemple qu’en 1949, Mao Zedong a proclamé la République populaire de Chine. Mais la place est aussi tristement célèbre pour les dénouements tragiques des manifestations de 1989, conduits par des étudiants qui s’insurgeaient contre le pouvoir communiste. On compte des milliers de victimes. De nos jours, la place Tian’an men est le lieu privilégié de tous les grands rassemblements et les célébrations : fête internationale des Travailleurs, fête nationale, nouvel an chinois…
place tianmen Avec le drapeau rouge aux cinq étoiles qui flotte fièrement au centre de la place, se trouve également le Mausolée de Mao. Véritable symbole du communiste le palais est du style stalinien. C’est toujours le lieu où se retrouve encore de nos jours l’assemblée législative. La Place Tian’an men a été totalement réaménagée à l’époque de Mao, elle est particulièrement surveillée, l’armée y est très présente. Toute manifestation y est dorénavant interdite.

The following two tabs change content below.
Nick

Nick

Cela fait 10 ans que je suis agent de réservation dans une grande agence de voyage en ligne 😉 Mon métier me permet de découvrir régulièrement des idées de voyage originales ! Je voulais être écrivain 😀 participer à voyagidees.com me permet d’écrire et de voyager ! A vous lire très bientôt dans les commentaires !
Commentaires fermés sur Beijing ou Pékin : ville olympique