Les dangers de la mer

mer

Pour cette année, vous avez décidé de passer les vacances au bord de la mer avec votre petite famille. En plus des longues séances de bronzage et de farniente, vous vous êtes particulièrement promis de profiter pleinement de la mer et des plaisirs de la baignade. Pour éviter que votre été ne tourne au drame, ou ne se transforme en mauvais souvenir, faites un petit tour d’horizon des principaux dangers de la mer.

 

Avec son eau calme, peu profonde et ses sables fin, la baïne qui est également appelée petite bassine attire de nombreux baigneurs et fait plusieurs victimes chaque année. D’une apparence inoffensive, elle est pourtant un véritable danger pour les nageurs. A marée montante, c’est un bassin temporaire, une sorte de piscine naturelle, que l’on trouve sur la plage, entre la côte et un banc de sable. Mais c’est lorsque la marée est descendante qu’elle devient un piège terrible pour les baigneurs : elles se vide alors avec un phénomène comparable à celui d’une chasse d’eau. Le courant entraîne le nageur vers le large avec une telle puissance qu’il lui est impossible de lutter. La meilleure chose à faire est de toujours respecter les zones de baignades. Le Drapeau vert vous indique une baignade autorisée et absence de danger particulier, le Drapeau orange une baignade dangereuse mais surveillée et le Drapeau rouge l’interdiction de se baigner. Mais sachez aussi que les baïnes sont facilement repérables : ce sont des zones qui sont protégées des vagues, et par les bancs de sable. Généralement, ce sont des endroits où la mer paraît la plus calme, mais c’est en fait là que le danger est le plus grand !

Vous devez également faire très attention à certains animaux marins qui sont vénéneux et qui provoquent une douleur souvent intense si vous avez le maheur de vous faire piquer. Les plus courants sont les méduses, détestés des vacanciers de bord de mer, ces animaux marins prolifèrent en été et s’invitent souvent parmi les nageurs. Même si les piqûre de méduse sont souvent très douloureuses, elles sont dans la plupart des cas sans danger pour la personne concernée, sauf pour celles qui y sont allergiques. Une piqûre se manifeste sur l’épiderme par une irritation cutanée, une abrasion rouge de la peau. On reconnaît facilement une méduse avec son corps transparent en forme de disque. C’est un animal qui se déplace généralement en bande. Quand vous en apercevez, éloignez vous en, parce que les toxines se propage également dans l’eau. La méduse n’est pas un animal agressif, elle utilise son poison sur l’homme uniquement dans un but défensif. En cas de piqûre, La première chose à faire est de sortir de l’eau car une noyade est possible en cas de douleurs et de crampes. Rincer la zone touchée à l’eau salée de préférence chaude, évitez de frotter la zone piquée pour ne pas faire éclater d’éventuelles cellules urticantes. Désinfectez avec une compresse stérile imbibée d’antiseptique. Il convient de surveiller l’évolution de la plaie dans les jours qui suivent.

N’oubliez pas que mer rime toujours avec soleil : protégez-vous ainsi que vos enfants des ses rayons avec des lunettes, un chapeau, ou de la crème. Pour évitez la déshydratation, buvez beaucoup d’eau. Ne vous baignez jamais seul, privilégiez plutôt les endroits qui sont surveillés par des maîtres-nageurs sauveteurs. Si vous utilisez une embarcation gonflable, méfiez-vous des courants et vérifiez que votre embarcation est adaptée à l’utilisation que vous lui destinez.

 

The following two tabs change content below.
Nick

Nick

Cela fait 10 ans que je suis agent de réservation dans une grande agence de voyage en ligne 😉 Mon métier me permet de découvrir régulièrement des idées de voyage originales ! Je voulais être écrivain 😀 participer à voyagidees.com me permet d’écrire et de voyager ! A vous lire très bientôt dans les commentaires !
Commentaires fermés sur Les dangers de la mer