Santorin et les Cyclades

Depuis la France, les Cyclades et Santorin cumulent tous les avantages pour une destination de vacances : le soleil éternel, les paysages de cartes postales, la mer d’un bleu profond. Le tout assaisonné à la culture grecque et avec ses ruines antiques… Bon, ça c’est le cliché. Dans les faits, les Cyclades sont très variées et les îles qui composent l’archipel sont éloignées et ne se ressemblent pas du tout. Certaines sont plates et n’ont pas les maisons blanches et bleues bien ancré dans nos esprits, d’autres sont quasi abandonnées ou n’apprécient que moyennement les vacanciers…

Les Cyclades et ses attraits variés

Commençons donc par Santorin, l’île de tous les superlatifs et une des destinations les plus photographiées au monde (un simple coup d’oeil sur n’importe quel magazine ou réseau social le prouvera).

Mykonos, à l’inverse, est un peu l’île déchue, à tort. Toujours appréciée par les stars et le monde du  showbusiness, elle perd chaque année de son attrait au profit de Santorin.

Les autres îles ont des atouts particuliers : Milos a de très belles plages, Sifnos est idéale pour la randonnée, Amorgos convient aux familles… Au total, il y a seulement 24 îles habitées, l’archipel des Cyclades en comptant 250 en tout.

D’un île à l’autre, les prix et les prestations touristiques font le grand écart avec des prix allant de 1 à 5 à prestation équivalente. Mykonos et Santorin étant les plus chers. À noter pour Santorin, que la vue sur la caldeira (ce que tout le monde veut) fait doubler à lui seul le prix de l’hébergement.

Venir au Cyclades

Depuis la métropole française, les Cyclades sont de minuscules îles perdues sur un espace de plus de 2500km2 entre la Grèce et la Crête. Et pour venir, seuls deux moyens de transports sont raisonnables :

Par ferry

Au départ du port du Pirée (Athènes), Les Cyclades sont bien desservies. Les destinations principales sont reliées plusieurs fois par semaine et tous les jours en haute saison. À noter que les ferrys font un parcours et qu’il est possible d’enchaîner plusieurs îles pour un séjour d’au moins une semaine.

Par avion

Seuls Mykonos et Santorin disposent d’un aéroport international. Il y a bien 4 autres aéroports mais ils n’assurent que des vols internes au pays et ne méritent pas d’être cité à ce stade. Ils permettent de rejoindre Milos, Paros, Naxos et Syros et sont une bonne alternative au ferry lorsque les conditions météo sont mauvaises (le vent empêche parfois le ferry de partir – ça peut durer 1 ou 2 jours).

Depuis la France, des vols directs existent depuis Nantes, Marseille, Bordeaux et Paris en direct vers Santorin. En passant par Athènes et ne jonglant avec les transferts et le ferry, on peut aller à peu près partout mais il faut prévoir un peu plus de temps. 4H sont nécessaires pour venir depuis la France. Depuis Athènes, 30 minutes. En ferry, depuis Athènes, il faut compter une bonne demi-journée.

Quand venir aux Cyclades ?

La meilleure période pour visiter les Cyclades est :

Au printemps entre mai et mi-juin

À la fin de l’été entre septembre et mi-octobre

En dehors de ces périodes, on se retrouve soit avec la foule estivale (et les prix qui explosent) ou bien avec un temps qui fait beaucoup moins rêvé (trop chaud en été, trop venteux et humide en hiver) et finalement beaucoup de portes closes.

Préparer ses vacances aux Cyclades

 

Les réservations doivent être faites en amont du voyage. Difficile de trouver quelque chose de bon rapport qualité/prix en débarquant sans hébergement. Les îles les plus touristiques ont des rabatteurs qui attendent les arrivées de vacanciers et qui essaient de refourguer des hébergements dont personne ne veut (mal placés, bruyants, trop éloignés…).

En matière d’hébergement, les hôtels et les locations sont ce qui se trouve le plus. Les auberges de jeunesse et les campings sont rares et d’un standing plutôt moyen.

Un voyage au Cyclades se prépare. Surtout si vous souhaitez enchaîner plusieurs îles. Un bon guide, de la débrouillardise, quelques semaines de préparation et un agenda flexible (pour éviter les risques liés aux ferries) vous permettront de profiter au mieux. Pour faire une île, 1 grand weekend suffit. Pour faire plusieurs îles, un minimum de 7 ou 10 jours est nécessaire.

The following two tabs change content below.
Mélanie

Mélanie

Mordue de découverte depuis son enfance, Mélanie saute sur l’occasion sans hésiter, dès qu’il est question de voyager. Elle consacre également une partie de ses temps libres à l’alimentation de ce blog pour aider les autres à bien voyager comme elle. Suivez les pas de Mélanie à travers ses articles pour découvrir le monde à votre tour !
Commentaires fermés sur Santorin et les Cyclades