Découvrir la République démocratique du Congo

congoConquis par l’explorateur Sir Henry Morton Stanley pour le compte de la Belgique, ce pays d’Afrique centrale devint une colonie belge en 1908. Il obtint son indépendance en 1960 et prit le nom de République démocratique du Congo (RDC), nom maintenu jusqu’à aujourd’hui. Son nom, Zaire, lui a été donné durant la campagne d’africanisation menée par le président Joseph Désiré Mobutu (1965 – 1997 ). Le peuplement primaire du Congo était les fameux Pygmées. Le pays vit la migration du peuple Bantous venant du Nord, ces derniers constituent encore maintenant la majorité de la population congolaise. Une destination à découvrir.

Congo désigne aussi le fleuve qui traverse la RDC, mais également la République populaire du Congo. Sur ces 4600 km de long, il est le plus long fleuve d’Afrique après le Nil, et aussi le deuxième plus puissant après l’Amazone. Seulement une partie du fleuve reste navigable, mais assez pour effectuer des croisières et découvrir les villages typiques riverains. La faune et flore constitue la principale attraction touristique du Congo – Kinshasa. En effet, c’est le seul pays au monde où vivent le rhinocéros blanc, le chimpanzé nain et l’okapi. Des gorilles du pays ont été habitués à la présence humaine, il est donc possible pour les touristes de les approcher sans danger dans leur milieu naturel.  En plus de ces particularités, on y trouve également les autres espèces courantes en Afrique: telles que les éléphants, les girafes, les buffles… Grâce aux différents climats qui y règnent, la RDC a développé un relief et une flore diversifiés: il va de la forêt tropicale à la savane, et de bord de mer à la chaîne de montagnes. Ces trésors sont bien conservées dans des Aires protégées, en tout huit réserves et parcs nationaux dont le plus vaste est le Parc National de la Salonga avec ses 36 000 km2.

congo

Un autre type de paysage naturel que vous y trouverez, c’est celui du feu grondant des volcans. On en dénombre huit en tout, le Nyirangongo et le Nyamulagira étant les plus actifs du moment. Ces volcans sont situés dans la région très touritique du Kivu, faisant parti du massif des Virungas. Ce dernier lui même est intégré dans le Parc National des Virungas, le plus ancien parc du pays. En contraste avec le feu, l’eau a aussi imposé sa place dans le paysage. De belles chutes d’eau égaient la vue par un panorama enchanteur. Les plus hautes chutes se rencontrent dans la région du Katanga, notamment les chutes du Lofoï et celles de la Lufira. Et les lacs poissonneux s’étendent pour former un terrain idéal pour les activités telles la pêche, la natation, les balades et tous les autres sports nautiques.
Il faut aussi évoquer la diversité culturelle dans le pays. Bien que le français soit la langue officielle, plusieurs langues et dialectes sont parlées par les différentes ethnies. Et pour parler de diversité, on en dénombre environ 450 d’ethnies. Sur le plan gastronomique, n’oublions pas non plus de citer (dans le meilleur des cas, d’y goûter) les plats nationaux congolais: le «Saka – saka» (feuille de manioc pillées), le « Maboké » (poisson aux épices et arômes), et le « Poulet à la Moambe». Hmm! On s’en lèche déjà les babines!

The following two tabs change content below.
Nick

Nick

Cela fait 10 ans que je suis agent de réservation dans une grande agence de voyage en ligne 😉 Mon métier me permet de découvrir régulièrement des idées de voyage originales ! Je voulais être écrivain 😀 participer à voyagidees.com me permet d’écrire et de voyager ! A vous lire très bientôt dans les commentaires !
2 Commentaires »

Les commentaires sont fermés.