Escapade en motoneige au Canada : conseils pour se préparer

CanadaVous voulez expérimenter un séjour hivernal où se mélangent découvertes inouïes et belles aventures motorisées ? L’escapade en motoneige au Canada est le choix qui s’impose. Mais pour le réussir, il faut s’y préparer… Voici nos conseils !

Que mettre dans ses bagages ?

En période hivernale, il est crucial d’avoir des tenues et des chaussures convenables. Quand vous partez sur un circuit en motoneige au canada, votre valise doit comprendre des habits « Grand froid », à savoir chaussettes, moufles, bonnets, manteaux… Il ne faut pas également oublier que l’hiver dans ce pays est sec, et le soleil est souvent au rendez-vous. Apportez donc aussi de la crème solaire, de la crème hydratante et du baume pour les lèvres, car au contact du froid, les lèvres et la peau s’assèchent vite. Et pour éviter d’être aveuglé par le soleil qui se reflète sur la neige, n’oubliez pas les lunettes de soleil.

Une agence de voyage spécialisée en raid motoneige Canada offre généralement à ses clients la possibilité de louer des vêtements « grand froid ». Pour vos balades en motoneige dans les contrées les plus reculées du Canada, vous n’avez pas à vous en faire sur la question des habits chauds. Elle met également en location des casques de sécurité et des grosses mitaines. Certaines agences peuvent même fournir des vêtements adaptés pour l’ensemble de votre séjour.

À part les tenues qu’il vous faut, n’oubliez pas de prendre avec vous les choses essentielles pour votre expédition : appareil photo pour capturer les moments inoubliables, ordonnances et médicaments pour ceux qui suivent des traitements, carnet de santé, téléphones, ordinateur, etc. Si nécessaire, établissez une liste des choses dont vous avez besoin lors de votre escapade au Canada pour ne rien oublier lorsque vous arrivez à destination.

Ce qu’il faut savoir sur la conduite motoneige

raid-motoneige-7

Des règles en vigueur sont associées à la conduite motoneige au Québec. Les enfreindre est passible d’amendes, pouvant aller jusqu’à 1000 dollars. Avant tout, il faut avoir plus de 21 ans et disposer d’un permis de conduire. Vous devez aussi respecter les règles de sécurité (port de casque, limite de vitesse, respect de l’environnement, etc.) Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à questionner votre guide. Avant chaque circuit, des séances d’informations sur l’expédition et la conduite sont en général incluses.

Pour ce qui est de la conduite, un débutant s’y habituera en seulement une demi-journée. Les agences de voyages mettent à votre disposition des machines fiables et rassurantes. Cependant, les mauvaises surprises peuvent apparaitre à tout moment. Pour ce faire, il est recommandé de se munir de bons équipements, à savoir les vêtements appropriés, le fanion coloré à mettre à l’arrière de la motoneige (très utile lorsqu’on se trouve en montagne), un téléphone cellulaire, la trousse de secours et la trousse d’outils d’urgence. Mais ne vous inquiétez pas, votre guide aura tout prévu.

Les formalités administratives pour rentrer dans le pays

Un passeport en cours de validité est obligatoire pour ceux qui veulent se lancer dans une aventure au Canada. Cependant, le Visa n’est pas nécessaire pour les ressortissants issus des pays tels que la France, la Suisse et la Belgique. Ce qui leur faut, c’est une AVE ou Autorisation de Voyage Electronique. On l’obtient en remplissant un formulaire disponible sur différents sites web. Pour évit

er les arnaques, il vaut mieux aller sur cic.ca, la page web officielle du gouvernement canadien. L’AVE ne coûte que 7 dollars et vous aurez une réponse le jour même

The following two tabs change content below.
Nick

Nick

Cela fait 10 ans que je suis agent de réservation dans une grande agence de voyage en ligne 😉 Mon métier me permet de découvrir régulièrement des idées de voyage originales ! Je voulais être écrivain 😀 participer à voyagidees.com me permet d’écrire et de voyager ! A vous lire très bientôt dans les commentaires !
Commentaires fermés sur Escapade en motoneige au Canada : conseils pour se préparer