Les begpackers, c’est quoi ?

begpackerEn voyage, il y a ceux qui préparent minutieusement leur séjour pour pouvoir en profiter au maximum et ceux qui voyagent à moindres frais, mais qui rêvent pourtant de parcourir la planète. À chacun sa manière de voyager… c’est indiscutable ! Mais quoi qu’il en soit, voyager demande toujours un budget conséquent. Aujourd’hui, on va s’intéresser sur un autre profil de voyageur qui n’a été mis à la lumière du jour par les médias qu’en 2017 : les begpackers. Peut-être que vous en avez déjà entendu parler ou pas, mais ce type voyageur, ou plutôt cette nouvelle façon de voyager tend fortement à se développer.

Source photo: https://bit.ly/3ebuBFL

Les begpackers : qu’est-ce qui se cache derrière ce mot ?

Mendier n’est pas un acte très valorisant. Pourtant, certains voyageurs le font pour pouvoir financer leurs voyages. Ce phénomène porte un nom : begpackers. Que signifie ce terme ? Il s’agit d’un jeu de mots formé à partir du verbe anglais « to beg », qui signifie « mendier », et du terme « backpackers » tiré du mot anglais backpack ou sac à dos. Pour faire simple, le backpackers désigne les touristes, ou plutôt les routards qui voyagent seulement en sac à dos avec le strict minimum. D’après cela, les begpackers sont des touristes mendiants, souvent occidentaux et jeunes.

Très souvent, ces jeunes explorateurs occidentaux choisissent d’entreprendre de longs voyages avec un budget assez limité et se retrouvent incapables, financièrement, de poursuivre leur route. Du coup, ils se mettent à mendier pour pouvoir continuer la route. Ce phénomène se produit souvent dans des pays où le coût de la vie est moins cher, souvent en Asie du Sud-Est, comme la Malaisie, la Thaïlande, le Vietnam…

Que font-ils pour gagner de l’argent une fois sur place ?

Comme mentionnés un peu plus haut, les begpackers sont des voyageurs mendiants qui comptent sur la gentillesse et la bonté des locaux pour récupérer de l’argent et pouvoir financer leur prochain voyage. Ils utilisent plusieurs techniques pour pouvoir atteindre leur objectif. Comme les mendiants locaux, ils s’assoient par terre dans la rue et vendent des babioles, des photos, des cartes postales… Bref, tout ce qu’ils peuvent pour pouvoir tirer de l’argent aux locaux. Certains n’hésitent même pas à jouer de la musique dans la rue.

Se mendier pour pouvoir continuer la route : que dit la loi ?

Les mendiants sont souvent vus comme des gens pauvres qui n’ont absolument rien. Cela n’est pourtant pas le cas des begpackers. Ces derniers sont loin d’être dans le besoin. On peut d’ailleurs les voir avec de beaux vêtements, un appareil photo haut de gamme, un smartphone dernier cri… Ils mendient dans le seul but de gagner des sous afin de pouvoir continuer le voyage et non pas pour acheter de la nourriture, se loger ou encore pour financer leur billet retour pour pouvoir rentrer chez eux.

Pourtant, les locaux qui le font sont vraiment dans le besoin. Ils demandent de l’argent pour pouvoir manger, payer leur scolarité, acheter des vêtements ou des couvertures… Mais pas pour quelque chose qui est considéré comme un luxe, surtout auprès des personnes qui gagnent peu et qui travaillent très dur pour pouvoir vivre mieux. Dans de nombreux pays, ce comportement est tout simplement illégal.

Tout d’abord, si vous entrez avec un visa touriste, celui-ci ne vous permet pas de travailler sur place. Vous n’êtes donc pas censé gagner de l’argent avec ce type de visa. C’est donc illégal. Pour éviter cela, certains pays ont pris des mesures strictes. Outre le visa et le passeport valide, les voyageurs doivent aussi présenter un billet retour et une certaine somme d’argent pouvant couvrir leurs besoins durant leur séjour. En Thaïlande, par exemple, tous les voyageurs qui entrent sur le territoire thaïlandais doivent disposer d’au moins 20,000 bahts, soit environ 525 €, et ce en cash. Cette mesure a été prise pour éviter ce genre de situation.

The following two tabs change content below.

Mélanie

Mordue de découverte depuis son enfance, Mélanie saute sur l’occasion sans hésiter, dès qu’il est question de voyager. Elle consacre également une partie de ses temps libres à l’alimentation de ce blog pour aider les autres à bien voyager comme elle. Suivez les pas de Mélanie à travers ses articles pour découvrir le monde à votre tour !
Commentaires fermés sur Les begpackers, c’est quoi ?