Se préparer avant une randonnée dans une grande ville française

Quand on pense à une randonnée, on s’imagine souvent marcher des dizaines de kilomètres dans la nature, sans un bruit si ce n’est ceux de la faune et de la flore. Cela est effectivement possible et beaucoup de gens pratiquent ce type de randonnée.

Mais, il est aussi possible de marcher dans les villes. Les métropoles françaises multiplient les sentiers pour les vélos et les piétons. Les chemins sont balisés et les parcours ne manquent pas d’attraits culturels ou visuels.

Néanmoins, comme toute randonnée, de la préparation est nécessaire.

Prenez du vrai matériel de randonnée

Ce n’est pas parce que vous allez marcher en ville que vous devez vous habiller comme pour aller au travail. Dix kilomètres sur sentiers de campagne n’est pas plus éprouvant pour vos pieds et votre corps que dix kilomètres sur les quais de la Loire à Orléans.

Apportez avec vous de belles chaussures de randonnée, mettez un pantalon respirant, apportez une veste pour vous protéger du vent… En complément, n’oubliez pas  de vous approvisionner en eau et en nourriture. La marche creuse l’appétit, tandis que la déshydratation vous attend si vous ne buvez pas régulièrement.

Planifiez votre parcours

Les personnes qui débutent les randonnées en ville commettent souvent l’erreur de partir en étant pas préparé. Elles n’imaginent pas qu’il est impossible de se perdre en ville. C’est une erreur. Certes, vous pourrez trouver un plan sur un abri bus ou demandez la destination à un passant, mais cela ne vous empêchera pas de prendre en amont une mauvaise rue ou de vous perdre dans un quartier dangereux.

Prenez une carte et marquez toutes les routes à prendre, les lieux culturels à visiter, les éventuels endroits pour faire une pause fraîcheur.

N’oubliez pas les spécificités de la ville

Une randonnée en campagne plate ou en montagne n’a rien à voir avec une longue marche sur les bords de la Seine à Paris ou du Rhône à Lyon. La foule et les aléas de la vie citadine vous obligent à vous adapter.

Par exemple, vous ne lâcherez pas votre chien qui vous accompagne dans chaque sortie, sous peine de voir les passants reculer en le voyant, les policiers municipaux venir vous demander des comptes ou craindre que le chien ne se perde… Dans ce cas, prenez une laisse et gardez-le proche de vous.

Pensez aux heures de bureau. Il vaut mieux éviter de faire votre randonnée vers 8h30 ou d’être encore présent dans les rues les plus passantes vers 17h. Vous risquerez de vous sentir oppressé entre la foule travailleuse désireuse de rentrer chez elle et votre envie de flâner dans la rue.

Les villes sont souvent peu accessibles si vous venez de l’extérieur. Modifiez vos heures par rapport aux bouchons et choisissez en amont le parking sur lequel vous allez vous garer. Les prix grimpent vite quand il s’agit de ceux se situant le plus en centre-ville. S’ils en deviennent déraisonnables, songez à vous garer à l’extérieur de la commune et à prendre les transports en commun. Cela peut vous faire de belles économies.

The following two tabs change content below.
Mélanie

Mélanie

Mordue de découverte depuis son enfance, Mélanie saute sur l’occasion sans hésiter, dès qu’il est question de voyager. Elle consacre également une partie de ses temps libres à l’alimentation de ce blog pour aider les autres à bien voyager comme elle. Suivez les pas de Mélanie à travers ses articles pour découvrir le monde à votre tour !
Commentaires fermés sur Se préparer avant une randonnée dans une grande ville française