Des conseils pratiques pour ouvrir une agence de voyage

Organiser des voyages ou partir au bout du monde est souvent le rêve d’un futur voyagiste. Et c’est à partir de là que peut venir l’idée de monter sa propre agence de voyage. Il s’agit d’un projet qui consiste à devenir l’intermédiaire entre le client et les fournisseurs du voyage. Pour cela, il convient de suivre les démarches de création étape par étape.

Faire une étude de marché avant d’ouvrir une agence de voyage

Avant de créer une agence de voyage, il faut tout d’abord réaliser une étude de marché. En effet, il s’agit ici de définir clairement le métier d’un agent de voyage. Concrètement, son activité consiste à vendre des séjours individuels ou collectifs et des voyages, mais également de proposer des services tels que la réservation de chambres d’hôtel, l’organisation de visites culturelles ou encore la délivrance de titres de transport. D’où l’intérêt de faire cette étude afin d’évaluer les difficultés dont se heurte le secteur de voyage.

Cette étape permet également à l’investisseur de mieux repérer ses concurrents, suite à la révolution numérique qui a généré l’émergence d’agence en ligne à petit prix. Il est important de bien connaître la zone où le projet va voir le jour. Après cela, il faut maintenant songer à choisir un concept original pour se démarquer de la concurrence. Par exemple, le jeune entrepreneur peut se spécialiser dans des activités comme les randonnées, le thalasso ou la croisière, ou bien opter pour une destination spécifique comme l’Asie, l’Inde, l’Afrique du Sud. Une fois le concept choisi, il est temps de sélectionner l’emplacement idéal pour sa boîte. Pour bien démarrer, il est préférable de choisir une zone facile d’accès comme le centre-ville pour une proximité directe avec les voyageurs.

Effectuer les démarches administratives nécessaires

Avant d’enregistrer l’établissement, il est essentiel de rédiger un business plan. Ce document de synthèse est utile pour vérifier, du moins sur le papier, que la société sera pérenne. Il sert aussi de référence au moment de la recherche d’un financement. Pour un tour opérateur, il comprend deux parties dont une partie rédigée pour présenter en détail le projet, et l’autre partie chiffrée afin de mettre en avant le besoin de subvention et le potentiel de rentabilité de l’agence. En cas de difficultés, il est possible d’utiliser un logiciel spécialisé.

L’immatriculation est une autre étape cruciale dans la création d’une agence et toute autre entreprise en démarrage. Pour ce faire, il convient d’inscrire la structure au Registre du Commerce pour obtenir l’extrait de Kbis. Ensuite, le demandeur décidera du statut juridique de son entreprise (SARL, SA, SAS …). Une fois le Kbis obtenu, il n’y a plus qu’à immatriculer sa firme au Registre des Agents de Voyages. Il importe de noter que celui-ci doit être renouvelé tous les trois ans par l’organisme habilité dans le domaine.

 

The following two tabs change content below.
Emma

Emma

Une ancienne journaliste passionnée du voyage, Emma a trouvé en ce blog sa plateforme idéale pour mettre en œuvre ses talents de rédactrice, tout en partageant sa passion. Abonnez – vous à ces articles, elle vous conduira vers les recoins les plus merveilleux du monde.
Commentaires fermés sur Des conseils pratiques pour ouvrir une agence de voyage