Séjours à l’étranger de plus d’un mois : comment se loger ?

J’avais 24 ans, et je devais choisir une destination pour mon séjour Erasmus. J’avais beaucoup d’appréhension : c’était la première fois que je partais seule, si loin, que j’allais devoir apprendre une nouvelle langue et aller à la rencontre de ce grand monde qui m’était inconnu. J’ai hésité. Et puis j’ai fait ma valise et je suis partie. Personne ne pensait, surtout pas moi, qu’un séjour de 6 mois évoluerait en 4 ans de vie à l’étranger.

Avant de partir, et avant chacune de mes expériences à l’international, je me posais pas mal de questions. Celle qui revenait le plus souvent, dans ma tête et celle de mes parents : où se loger ? Et bien, sachez qu’il existe des alternatives au squattage chez Pierre-Emmanuel, le cousin éloigné… il y a même plusieurs astuces qui ont fait leurs preuves (personnellement testées et approuvées) lorsque l’on projette de vivre à l’étranger pour un, trois ou six mois !

Astuce numéro 1 : les résidences étudiantes

Si vous êtes étudiant ou apprenti, vous pouvez décrocher une place dans une résidence universitaire, via des organismes comme le Crous en France par exemple. Les logements temporaires y sont souvent nombreux, notamment pendant les vacances d’été. Les loyers sont abordables et vivre en « Cité U » vous permettra de rencontrer d’autres étudiants de tous les pays !

Astuce numéro 2 : le Couchsurfing

Entièrement gratuite, cette plateforme collaborative permet de dormir chez l’habitant. Je vous la recommande chaudement : c’est l’idéal pour rencontrer des locaux, qui vont conseilleront sur les endroits à visiter dans votre nouvelle ville et qui vous emmèneront même parfois avec eux. Attention bien sûr à ne pas en abuser : si vous restez plusieurs semaines à l’étranger, alternez avec d’autres moyens d’hébergement.

Astuce numéro 3 : les auberges de jeunesse

Lorsque je suis partie à l’étranger, je me suis rendue compte que beaucoup de mes amis sur place avaient dormi les premières semaines dans une auberge de jeunesse. C’est en fait une solution très compétitive : elle vous reviendra beaucoup moins cher qu’un hôtel et vous permettra surtout de rencontrer d’autres jeunes dans le même cas que vous. Rendez-vous sur ce site pour trouver une bonne auberge de jeunesse où que vous soyez (elles sont nombreuses !).

Source : Unsplash.com

Astuce numéro 4 : le camping

Avez-vous pensé au camping ? C’est une solution simple et très abordable si vous restez un mois dans un autre pays, ou une ville chère comme Londres ou Paris, par exemple. Mobile home, tente, chalet… La plupart des campings sont équipés de différents types de logement et certains possèdent des infrastructures très modernes avec piscines et activités. À réserver à la période d’été ou si avez la chance de partir dans un pays où il fait chaud toute l’année !

Source : Pexels.com

Astuce numéro 5 : les plateformes de location en ligne

L’une des astuces les plus utilisées est celle de la location via des plateformes en ligne. La plus connue étant Airbnb, sur laquelle vous trouverez de nombreux appartements ou chambres chez l’habitant pour des séjours de courte de durée avec une réservation à la nuit. Il est aussi vrai que parfois, on peut avoir des mauvaises surprises en arrivant ou même des arnaques… Sur les conseils d’une amie, je ne peux que vous conseiller Spotahome, une autre plateforme en ligne qui propose des appartements et des chambres à partir d’un mois. Le plus ? L’équipe du site se déplace dans chaque appartement pour le vérifier et en prendre une vidéo. La réservation se faisant en ligne, vous pouvez donc réservez votre logement depuis n’importe où en avance.

Commentaires fermés sur Séjours à l’étranger de plus d’un mois : comment se loger ?