Madagascar, destination écotouristique

Madagascar: Escape 2 AfricaJe n’ai pas pu me retenir: la sortie le 07 Novembre (Etats Unis) du film d’animation de « Madagascar: Escape 2 Africa » m’inspire à faire un article sur ce fascinant pays. Commençons par le commencement de l’histoire. Le personnage principal, Marty, est un zèbre du zoo de New York. Ayant toujours vécu parmi les hommes, il n’a pas connu la « vie sauvage » et développe un intérêt grandissant pour cet univers. Par un malencontreux accident, il se retrouve perdu avec ses amis en Afrique, plus précisément à Madagascar. Quelle joie pour Marty (non partagée par son ami Alex), de pouvoir découvrir enfin la « vie sauvage » de ces ancêtres! C’est un rêve qui se réalise et pas question de repartir dans la civilisation!!!! Mais qu’y a – t – il de fascinant à Madagascar? Réponse: une flore et une faune unique au monde.

Située dans l’Océan indien, Madagascar est la quatrième plus grande île du monde après le Groenland, la Nouvelle Guinée et Bornéo. De ce fait, le climat diffère d’une région à une autre, et avec lui, le paysage, la nature. Sur la côte Est (du nord au sud), la pluie est souvent au rendez vous, contrairement à l’ouest (et le nord ouest) où une chaleur ardente règne avec des pluies aussi abondante. Dans le sud, souffle un vent plus aride qui amène un climat subdésertique. C’est dans le centre, sur les hautes terres qu’on observe les plus basses températures durant l’hiver qui va de mai à octobre.

Flore de Madagascar

Avec sa superficie de 590 000 km2, Madagascar propose également ses 5000 km de plage aux passionnés d’activités nautiques. Vous pouvez y pratiquer la plongée (dans le Sud Ouest, à Nosy Be et à Sainte Marie ), le surf et le windsurf (sur la côte Est), la pêche. Sans compter les sites et monuments classés à visiter (146) et les fêtes traditionnelles et les festivals culturels organisés surtout entre mai et septembre.

Bien qu’il n’existe pas de fauves à Madagascar, l’endémisme des espèces présentes sur l’île lui donne d’autres attraits. Il est réputé pour le fort endémisme de sa faune (80%) et de sa flore (90%). Le plus connu des espèces animales endémiques à Madagascar est le lémurien. L’image de cette peluche sur patte est arborée sur la majorité des supports de communication touristiques et lors d’évènements internationaux. On recense 3000 espèces de papillons dans l’île dont le plus grand répertorié au monde: le papillon Comète, 400 espèces d’araignées, 131 des espèces connues (plus de des 2/3) de caméléons dont la plus petite , le Brookesia… Pour la flore, près de 12000 espèces existent à Madagascar dont 1200 espèces d’orchidées. Notons en particulier les deux majestueux: le « ravinala » ou arbre du voyageur et le baobab (7 espèces présents sur le territoire). Vous retrouverez cette biodiversité repartie dans les aires protégées à travers le pays (18 Parcs nationaux, 5 Réserves naturelles intégrales et 23 Réserves spéciales). Vous me diriez peut être que Madagascar est plus une destination pour les scientifiques, arachnologues, botanistes, biologistes et autres. Pas besoin d’être un scientifique pour pouvoir apprécier la nature.

Madagascar s’est positionné comme une destination d’écotourisme avec son éloquent slogan. Dites le avec moi: « Madagascar naturellement !!! »

The following two tabs change content below.
Nick

Nick

Cela fait 10 ans que je suis agent de réservation dans une grande agence de voyage en ligne 😉 Mon métier me permet de découvrir régulièrement des idées de voyage originales ! Je voulais être écrivain 😀 participer à voyagidees.com me permet d’écrire et de voyager ! A vous lire très bientôt dans les commentaires !
Commentaires fermés sur Madagascar, destination écotouristique