Résider à l’hôtel de luxe la Sultana et faire son shopping à Marrakech

Le commerce est l’une des principales activités qui se développent dans la ville de Marrakech. Il y prend diverses formes et permet à chacun de s’y retrouver, autant en termes de type de commerce qu’en termes de marchandises disponibles. Si vous n’avez pas les conseils adaptés, cette séance de shopping censée être agréable peut vite se transformer en cauchemar, surtout si vous partez de votre hôtel de luxe la Sultana de Marrakech, sans avoir un guide.

Le shopping à Marrakech, un véritable choc des cultures

En sortant de son hôtel de luxe la Sultana à Marrakech en direction des souks ou des marchés marocains, on se rend rapidement compte que les Marocains sont principalement des artisans. Le royaume bénéficie d’un artisanat riche, protéiforme et sophistiqué. Ces activités artisanales touchent différents secteurs de la vie comme le mobilier, la décoration d’intérieur, la poterie, les luminaires, les arts de la table. On retrouve aussi les accessoires de mode et l’habillement comme les sacs, les bijoux, les vêtements, les sacoches, les chaussures, les babouches, etc. Les artisans marocains se servent de matières naturelles différentes et qu’ils peuvent trouver sur place comme le bois, la laine, l’argile, le cuir, la pierre et bien d’autres. Ils mettent en exergue leur savoir-faire hérité de leurs ancêtres et transmis de génération en génération. Comment dans ce cas résister aux nombreux objets et souvenirs en vente sur place, surtout à des prix intéressants ? Ces nombreux artisans sont généralement installés dans les souks.
Le choc des cultures qui existe entre l’offre et la demande est bien perceptible quand on se rend dans les souks de Marrakech. En Occident, les prix sont fixés sur la base de critères immuables, logiques et réels alors qu’au Maroc, les prix sont négociés en fonction de la tête du client et de l’humeur du vendeur. C’est pour cette raison que vous verrez très rarement les prix des articles affichés dans les souks de Marrakech. Par contre dans les magasins et boutiques, les prix sont affichés et ils ne sont généralement pas sujets à discussions.

Quelques conseils techniques qui feront de votre shopping un moment agréable

différentes techniques de vente sont généralement utilisées pour que votre échange commercial se déroule dans de bonnes conditions dans les souks de Marrakech. Il est de coutume de mener les négociations autour d’un verre de thé à la menthe jusqu’à 3 verres selon la coutume. C’est une politesse et un moment sympathique à partager, pour rendre la négociation plus agréable. Vous pouvez tout de même décliner poliment l’invitation. Les commerçants offrent parfois des cadeaux, pas de très grande valeur certes, mais qui sont plus symboliques qu’autre chose, afin de vous encourager dans le processus de négociation, sachez tout de même que le cadeau ne vous oblige pas à acheter. L’heure de la journée est également un facteur déterminant dans le commerce au Maroc, si vous arrivez le matin le vendeur fera tout pour vous faire acheter, car le premier client apporte la chance, il détermine le reste de la journée. En fin d’après-midi le comportement du vendeur change selon qu’il fait vendu ou pas durant la journée.
En tant qu’acheteur vous pouvez également appliquer certaines astuces afin de tirer bénéfice de la transaction en cours. Les souks sont plus agréables en matinée vers 9h quand il ne fait pas encore chaud et que les vendeurs ne sont pas totalement réveillés. N’hésitez surtout pas à entrer dans les magasins où vous êtes invité en précisant bien au vendeur que vous n’achèterez probablement rien. Contrairement à ce que l’on dit, dans les marchés marocains l’habit fait le moine, alors en fonction de votre tenue, vos bijoux, vos chaussures, le vendeur pourra évaluer votre capacité financière. Vous feriez mieux de sortir de votre hôtel de luxe la Sultana de Marrakech en
tenue simple et discrète, pour ne pas vous faire remarquer.
Si vous constatez que l’on vous demande des prix exorbitants sur certains articles, faites-le bien remarquer, le vendeur le comprendra et reviendra à la raison. Dans le cas où un article vous intéresse, faites semblant d’être désintéressé pour en avoir un bon prix et n’hésitez pas à dire que vous avez vu le même article un peu plus loin à moindre coût. Prenez le temps pour discuter, soyez sympathique avec le vendeur, n’hésitez pas à lui dire que vous venez d’arriver dans la ville et que vous reviendrez certainement dans les prochains jours pour faire des achats, ce genre de conversation fait souvent baisser les prix.

Comment savoir que le prix d’achat est le bon?

S’il s’agit de votre séjour au Maroc, vous rencontrerez certainement quelques difficultés lors des négociations des prix. Le plus simple généralement pour ne pas se sentir trop en décalage est de se rapprocher d’une Marocaine de votre entourage immédiat afin de lui demander les prix des articles que vous souhaitez acquérir. Vous pouvez pour cela vous rapprocher du réceptionniste ou d’un autre employé de l’hôtel de luxe la Sultana Marrakech. L’autre option, qui est même la meilleure, est de vous rendre dans un supermarché afin d’avoir les prix moyens des articles qui vous tentent. Dans ce contexte votre achat sera simple et expéditif, mais il sera moins drôle et moins local.
Vous pouvez aussi vous demander quelle serait la valeur du même article dans votre pays d’origine. Au vu du niveau de vie au Maroc, le prix que vous aurez imaginé sera certainement deux ou trois fois supérieur à ce qui sera pratiqué au Maroc. Toutefois, sachez déjà qu’en 2017 les épices coutent en moyenne 30 à 60 dirhams le kilo, pour le cumin, le curcuma, le ras-el-hanout, et ce sont les épices les moins chères. Vous pourrez acheter le demi-kilo de savon noir à environ 30 dirhams, les amandes ou les noix en général coutent entre 80 et 120 dirhams, la verveine vous coutera environ 100 dirhams le kilogramme, vous pourrez vous offrir une djellaba entre 90 et 300 dirhams, en fonction de sa qualité. La petite poterie pour agrémenter votre intérieur coute entre 10 et 20 dirhams, selon la taille.

Commentaires fermés sur Résider à l’hôtel de luxe la Sultana et faire son shopping à Marrakech