Voyage Kirghizistan: 4 lacs à ne pas manquer !

Amateurs de grands espaces, de verdure et de paysages époustouflants, envolez-vous vers le Kirghizistan ! Ce pays d’Asie centrale est une merveille de la nature. Les randonnées à pied ou à cheval à travers les montagnes hautes en altitude offrent un panorama splendide. De plus, si vous adorez photographier ou contempler les lacs, vous êtes bien tombés. Le Kirghizistan ne compte pas moins de 1920 lacs. En revanche, pour s’y baigner, il faudra être des plus courageux, car 84% d’entre eux se situent entre 3000 et 4000 mètres d’altitude.

1923 lacs ! Impossibles de tous les voir. Nous avons sélectionné pour vous 4 lacs à ne pas manquer lors de votre voyage au Kirghizistan

Le barrage de Toktogul

Le plus grand barrage du Kirghizistan fut construit par l’Union Soviétique. Cette surface d’eau de 284 km2 permet de produire de l’électricité, est utilisée pour l’irrigation et pour réguler les cours d’eau.

Toktogul est une ville située entre Bichkek, la capitale et Och. C’est souvent un lieu de passage pour faire une pause lors de ce trajet. La ville en elle-même n’est pas extraordinaire, mais le barrage entouré de montagnes dans les tons de vert et ocre offre un cadre absolument splendide. Il est possible de se balader à cheval autour du lac, où de faire une randonnée pour prendre de la hauteur et faire un pique-nique devant cette vue fabuleuse lors de votre circuit au kirghizisthan.

Le lac Sary-chelek

Formé il y a 10 000 ans dans un glissement de terrain  le lac de Sary-chelek est un l’un des plus beaux du Kirghizistan.

Entouré par de magnifiques montagnes, le lac est le deuxième le plus profond du pays, atteignant les 234 mètres.

Bien qu’il soit seulement situé à 1873 mètres d’altitude, il se laisse désirer, puisque son accès n’est pas facile.  Il est possible de s’y rendre uniquement via le nord ou le sud du pays. La randonnée à pied ou à cheval est un très bon moyen d’y accéder pour profiter des paysages. La route se poursuit à travers des canyons et des hautes montagnes par le nord.

La route du sud, elle, est rêvée pour les voyageurs souhaitant rencontrer la faune et la flore.

Le lac glaciaire AlaKul

Le lac d’ AlaKul, est une belle récompense lors de votre randonnée puisqu’il se trouve à 3560 mètres d’altitude. Il faut compter entre 2 et 3 jours pour le rejoindre en partant du camp de base de Karakol. Mais le paysage que vous rencontrez jusqu’au lac est absolument magique.

Vous aurez aussi l’occasion de croiser des animaux sauvages et des camps de yourtes avec les locaux qui seront ravis de vous inviter à boire un thé. Durant l’ascension, la vue sur les sommets alentour est unique. Le lac, d’une couleur turquoise est encerclé par des montagnes grisâtres qui donnent un joli contraste.

Le lac d’Issyk-Kul

Le lac d’Issyk-kul est sans doute le plus connu et le plus prisé du Kirghizistan. Deuxième plus grand lac de montagne d’Asie centrale, il est situé à 1608 mètres d’altitude. C’est le carrefour entre de nombreux chemins de randonnée à cheval et à pied.

Pour la petite histoire,  les rives du lac furent inondées il y a plusieurs années. Une légende dit que le lac serait né suite à un puits de la région qui serait resté ouvert. Après avoir débordé, il aurait inondé tous les villages aux alentours jusqu’à former le lac Issyl-Kul.

The following two tabs change content below.
Emma

Emma

Une ancienne journaliste passionnée du voyage, Emma a trouvé en ce blog sa plateforme idéale pour mettre en œuvre ses talents de rédactrice, tout en partageant sa passion. Abonnez – vous à ces articles, elle vous conduira vers les recoins les plus merveilleux du monde.
Commentaires fermés sur Voyage Kirghizistan: 4 lacs à ne pas manquer !