Au centre de l’Europe: la Hongrie

HongieObjet de conflits tout au long de son histoire (même le Grand Attila la convoitait), ce pays d’Europe centrale qu’est la Hongrie a inspiré bien d’oeuvres artistiques (je fais surtout allusion à l’Impératrice Sissi de son vrai nom, Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach). A l’instar de son relief constitué de plaines et de petites collines, la Hongrie invite surtout au calme, aux activités reposantes comme les promenades dans les ruelles des villes ou sur les bords des lacs et des fleuves. La visite des châteaux éparpillés dans le paysage hongrois est aussi une perspective pour apprécier l’art architectural du pays. Le patrimoine culturel hongrois provient du peuple Magyar, dont est originaire la majorité des hongrois, puis influencé par les occupations étrangères. Résultat: une culture riche et variée.

L’expérience hongroise dans le thermalisme remonte à l’occupation romaine, puis enrichit par la pratique des bains turcs durant leur occupation dont il en reste encore des vestiges. En 2003, la Hongrie était le leader européen du thermalisme avec 20% du marché, proposant des offres nettement moins chères (à plus de 50%) par rapport aux offres standards des établissements des autres pays. Actuellement, 300 puits d’eau thermale sont utilisés par les thermes dans toute la Hongrie. Parmi ces 300 puits, 130 sont localisés et exploités par sa capitale Budapest. Cette dernière est réputée pour être l’une des plus belles villes d’Europe, ce qui lui a vallu le surnom de «Perle du Danube».

Pont des Chaines sur le Danube

Budapest est partagé en deux par le Danube: sur la rive droite se trouve Buda, la vieille ville qui a conservé son aspect pittoresque par la présence des édifices médiévaux dont le Palais Royal (datant du XIIIe s.); sur la rive gauche Pest, la ville moderne et animée qui abrite les bâtiments administratifs et des affaires, mais aussi les universités et les musées. Les deux rives sont reliées par le Pont des Chaines inauguré en 1849, enjambant le fleuve. Le soir, les lumières placées sur les bâtiments de la ville et sur le pont offre un panorama grandiose.

Parcourant plusieurs villes d’Europe dont Vienne, Bratislava, Belgrade et Budapest, le Danube occupe une place importante dans les voies fluviales européennes. Long de 2900 km, il est le deuxième plus long fleuve d’Europe. La majorité des bateaux qui y naviguent est destinée au tourisme; vous pourrez vous embarquer sur l’un de ces bateaux – hôtels pour une croisière au long du fleuve ou faire une petite excursion d’une journée. Parlant toujours d’eau, il ne faut pas manquer le lac Balaton et ses plages de sables, il a la réputation d’être le plus vaste d’Europe.

Nous avons évoqué plus haut une des spécialités du tourisme médicale proposée par la Hongrie. En dehors du thermalisme, ce pays fait figure de référence dans le domaine du tourisme dentaire. Celui ci consiste à effectuer des soins dentaires dans un pays étranger. Un séjour dentaire ne reste pas uniquement dans le cadre de la santé, il se conjugue avec des vacances – découvertes selon l’ampleur des soins à effectuer.

Et pour terminer, une chose que vous pouvez rapporter de Hongrie: une bouteille de vin. L’excellence de la qualité du vin hongrois a conquis plus d’un et il tient fièrement sa place sur le marché mondial. On trouve plusieurs régions viticoles en Hongrie dont Tokaj, au nord, qui produisait les vins royaux.

Egészségére! («A votre santé» en hongrois)

 

The following two tabs change content below.
Nick

Nick

Cela fait 10 ans que je suis agent de réservation dans une grande agence de voyage en ligne 😉 Mon métier me permet de découvrir régulièrement des idées de voyage originales ! Je voulais être écrivain 😀 participer à voyagidees.com me permet d’écrire et de voyager ! A vous lire très bientôt dans les commentaires !
Commentaires fermés sur Au centre de l’Europe: la Hongrie