Road trip au Canada : Deux aventuriers français partagent leurs conseils !

Camille et Pierre du webmagazine The Roadtrippers et auteurs du livre Roadtrip Makes Me Free, nous parlent aujourd’hui de leur road trip au Canada. Présentation, conseils et astuces pratiques : embarquez pour l’aventure d’une vie !

Tout quitter pour un road trip au Canada : cap ou pas cap ?

Nous sommes en 2017. Ils ont 26 ans et des rêves plein la tête. Camille et Pierre sont deux expatriés dans la région du Vorarlberg en Autriche. Tous deux travaillent alors dans une entreprise spécialisée dans l’e-commerce. Ils ont tout ce que des jeunes de leur âge pourraient avoir : une vie confortable et bien rangée dans une agréable petite ville européenne. Un CDI intéressant. Un bel appartement cocooning. Un cercle d’amis établi.

Mais un beau jour, l’appel du voyage est trop fort. Vivre parmi les montagnes, et se contenter de deux jours par semaine pour exercer des activités nature, ne leur suffit plus. Ils veulent les grands espaces, mais aussi du temps.

Alors ils quittent tout ce qu’ils ont construit sur place, pour se lancer dans un road trip au Canada . L’aventure d’une vie. Trois mois de voyage, à deux dans 6 m², à la découverte des grands espaces canadiens.

Au programme : le Québec, le Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve, les Rocheuses canadiennes et bien d’autres encore…

Arrivés sur place grâce au PVT, le visa vacances-travail, ils s’empressent de louer un appartement à Montréal. Deux mois plus tard, en juin 2017, leurs préparatifs sont terminés. Le van, un Dodge de 1984 surnommé « Bob », est acheté. Les formalités d’assurance et d’immatriculation sont complétées. L’itinéraire est tracé. A eux l’Amérique du Nord !

Dans un premier temps, ils roulent vers la Gaspésie, longeant le fleuve Saint-Laurent sur la route 132 et partent explorer les parcs nationaux de la Gaspésie et du Forillon. Puis, c’est au tour du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve. Cette dernière les marque comme aucune autre province canadienne. Des paysages désolés, des villages à l’ambiance chaleureuse, des fjords millénaires, des maisons sur pilotis, tout y est pour profiter à fond de la vanlife.

Après un bref retour au Québec, il se lance alors dans la célèbre traversée des prairies canadiennes. Ontario, Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie Britannique. Des lacs par milliers, des hautes montagnes plus belles les unes que les autres et des spots d’une beauté exceptionnelle pour se garer la nuit : leur périple sur les routes durera trois mois au total.

Parmi les nombreuses questions qu’ils suscitent, celle du financement est récurrente. Comment ont-ils financé leur aventure ? Combien cela leur a-t-il coûté ? Tous deux digital nomads, ils ont travaillé tout au long de ce road trip au Canada, sur les routes, grâce à Internet et à leur ordinateur. En tout et pour tout, ce voyage leur a coûté environ 500 € par mois et par personne.

Roadtrip Makes Me Free : la référence littéraire sur le road trip au Canada

A leur retour en France, ils n’ont plus qu’une envie : partager et retransmettre les conseils et l’expérience qu’ils ont accumulés de cette aventure. De cette volonté, nait « Roadtrip Makes Me Free : guide et récit d’un road trip au Canada ». Là encore, ils se sont lancés seuls et ont appris sur le tas. En tant que véritables éditeurs indépendants, tout est d’eux. Les textes, les photos, la mise en page, jusqu’au choix du grammage du papier et des techniques d’impression.

La promotion de cet ouvrage richement illustré ? Ils s’en chargent aussi eux-mêmes, grâce à leur blog The Roadtrippers. Le livre est disponible à la commande directement sur cette plate-forme !
Et pour la distribution du livre ? Pareil. En Juin 2018, ils achètent un T3 Volkswagen tout jaune et partent faire un tour de France des librairies.

Trois conseils pour un road trip au Canada réussi

Ils nous donnent leurs trois conseils les plus précieux pour un Road trip au Canada réussi.

1 – Organiser son itinéraire de façon cohérente, avec le temps dont vous disposez sur place. Les distances sont grandes, il est facile de tomber dans le piège de tout vouloir visiter. Si vous n’avez que deux semaines sur place, limitez-vous au Québec par exemple. Parc de la Mauricie, parc de la Jacques Cartier, fleuve du Saguenay, Tadoussac et éventuellement la partie nord de la Gaspésie.

2 – Achat ou location : tout dépend de votre projet. Si vous partez plus de deux mois, alors l’achat peut être plus économique. Dans tous les cas, faites attention à bien choisir le modèle de votre véhicule en fonction du nombre de kilomètres que vous allez parcourir. Alors qu’une voiture consomme moins d’essence, vous devrez payer un hébergement pour la nuit. Bon à savoir aussi : la boîte de vitesses est automatique et généralement située au volant.

3 – La préparation d’un road trip au Canada est indispensable. La culture, bien que francophone à l’est, est différente de la culture française. Quant au reste du pays : l’anglais est de mise. Location d’un véhicule sur place. Achat d’un van. Immatriculation. Assurance. Revente dans une autre province. Application pour trouver un endroit où dormir la nuit. Réalisation du budget. Code de la route. Etc.

Retrouvez tous les conseils pour bien préparer votre road trip au Canada sur cette page  !

The following two tabs change content below.

backvoyagidees

Commentaires fermés sur Road trip au Canada : Deux aventuriers français partagent leurs conseils !