À la découverte de Pamukkale en Turquie

Pamukkale TurquieLa Turquie est une destination très riche à découvrir. Avec ses innombrables sites archéologiques à l’instar d’Anatolie, la Ville de Troyes, Éphèse, l’église de la grotte de Saint-Pierre, il y a de quoi égayer son séjour. En raison des différentes origines ethniques présentes sur le territoire, on y découvre un mélange important de traditions, d’arts, de cuisine et de Folklore. En termes de paysages, le territoire turc promet une grande diversité incroyable. Ces aspects rendent réellement cette destination unique. Mais le pays abrite également des sites insolites comme Pamukkale, un site naturel exceptionnel qui mérite réellement le détour une fois sur place. Zoom sur ce trésor naturel turc.

Pamukkale en quelques mots

Pour rejoindre le site de Pamukkale, il faudra se rendre dans le sud-ouest, notamment du côté de la vallée du fleuve Méandre dans la splendide province de Denizli. Le site est localisé tout près des célèbres ruines d’Hiérapolis qui est une ancienne ville thermale romaine érigée il y a plus de 2 000 ans. Il s’agit d’un site naturel pas comme les autres. C’est en effet une colline ornée de calcaire blanc qui est tellement immaculé que l’on se croirait sur une montagne de coton. Pamukkale signifie d’ailleurs « château de coton ». L’ensemble est presque une fiction.

En réalité, les formations y proviennent des sources thermales de la région. Depuis des années, le site a été envahi par les touristes. Ce qui a d’ailleurs eu un impact important sur le bien-être du site. Auparavant, les visiteurs s’y promenaient avec leurs chaussures et utilisaient du savon ou du shampoing. Ce qui causait des dégâts réels. Mais cet endroit est particulièrement rattaché au Patrimoine mondial de l’humanité. Actuellement, les bains dans le site sont bien réglementés. Certaines zones sont accessibles aux visiteurs, notamment celles qui sont sur la partie supérieure de la colline. Mais certaines, les plus grandes sont interdites au public.

Les origines des formations géologiques de Pamukkale

Pamukkale est une impressionnante formation géologique qui est reconnue par une série de terrasses et de bassins d’eau. En réalité, le site a été occasionné par les mouvements tectoniques, notamment les tremblements de terre successifs dans la région qui a occasionné l’apparition de nombreuses sources d’eaux thermales. Grâce à leur teneur en minéraux, la tufière appelée Pamukkale a apparu. Au fil des années, les sources d’eau thermale à forte teneur en carbonate de calcium ont permis au versant de la montagne devenir un petit paradis naturel hors du commun.

Pour être plus clair, les sources chaudes des environs s’infiltrent dans la roche calcaire et s’enrichissent de minéraux et de CO2. Grâce à diverses réactions chimiques, le carbonate de calcium se dépose sur les reliefs de la colline. Ensuite, après évaporation, une couche solide et blanche est créée. C’est pour cela que les vasques formant des piscines naturelles sont nées. Elles se remplient et se débordent offrant ainsi des cascades pétrifiées.

En général, le site est vaste avec 2 700 m de long et 160 m de hauteur. Ce qui permet de le distinguer de loin depuis le village. C’est un site réellement insolite puisqu’il en existe très peu dans le monde. Mais il est similaire à celui du Mexique, Hierve el Agua.

Comment le visiter ?

Une fois sur les lieux, l’on se sent comme dans un autre univers. La Forteresse de coton attire des millions de visiteurs depuis que le tourisme s’est installé dans le pays. Depuis ce temps, il existe plusieurs moyens pour l’explorer selon son rythme et sur tous les angles.

Généralement, les visites se font à pied. C’est d’ailleurs le moyen le plus sûr pour l’approcher de plus près. Les voyageurs auront notamment un aperçu plus clair des bassins naturels. Dans tous les cas, il est vivement recommandé de faire des efforts, car dans ce spot, quelques règles doivent être respectées. Déjà, les visites du site se font pieds nus. Il est possible de passer de bassin en bassin via des rigoles situées à leurs abords. Pour ceux qui veulent se baigner, ils doivent gravir la colline pour rejoindre la zone en hauteur qui est accessible aux touristes. Dans tous les cas, cette zone est souvent bondée. L’idéal serait donc d’éviter les mois de juillet et août.

Mais il existe également d’autres manières d’apprécier le site. Ce sera en montgolfière. Vus par les airs, les visiteurs auront un autre point de vue sur la région et la beauté du site thermal de Pamukkale. Généralement, ces moyens de transport volants peuvent contenir 15 à 20 personnes. Ce sera une expérience mémorable à vivre au moins une fois. Cependant, cette activité demande un climat clément.

Pour les amateurs de sensations fortes, Pamukkale peut aussi être survolé en parapente en tandem. En compagnie d’un moniteur expérimenté, l’on contemple une superbe vue sur la splendeur du château de coton. En même temps, on profite de l’occasion pour admirer la ville antique de Hiérapolis depuis les airs. Mais l’idéal pour renforcer la magie des lieux, c’est de le survoler au lever ou au coucher du soleil. L’ensemble fera un très bon souvenir en photo.

The following two tabs change content below.
Emma

Emma

Une ancienne journaliste passionnée du voyage, Emma a trouvé en ce blog sa plateforme idéale pour mettre en œuvre ses talents de rédactrice, tout en partageant sa passion. Abonnez – vous à ces articles, elle vous conduira vers les recoins les plus merveilleux du monde.
Commentaires fermés sur À la découverte de Pamukkale en Turquie